Stud Poker

menu

Présentation

Le Stud à 7 cartes est la version la plus populaire du stud et on y joue entre deux et huit joueurs. Chaque joueur reçoit en tout sept cartes : trois faces en bas et quatre faces en l'air. On joue au Stud à 7 cartes en enchères fixes (« limit »).
L'objectif consiste à former la meilleure combinaison de cinq cartes parmi les sept cartes reçues.

Règlement

 

Le « Stud Poker » se pratique avec un jeu de 52 cartes. Le croupier distribue une carte pour chaque main, face cachée, à partir de sa gauche. A l’issue de ce premier tour, il se donne une carte. Puis il effectue quatre tours, toujours dans le même ordre, en distribuant une carte à chaque main et une à lui-même.

Les cartes sont, dans tous les cas, distribuées figure cachée, sauf la cinquième carte du croupier qui est exposée figure visible.

Deux possibilités : renoncer ou relancer

Après avoir fait connaissance de sa main, le joueur a le choix entre options : renoncer ou relancer

  • En cas de relance, le joueur place le double de sa mise initiale dans la case marquée « Relance ».

  • Dans tous les cas, les joueurs une fois leur choix fait, doivent poser leurs cartes, faces cachées, sur le tapis à la hauteur de la case « Ante ». Dès lors, ils ne peuvent plus y toucher.


Tableau de paiement
Paire x 1
Double Paire x 2
Brelan x 3
Quinte x 5
Couleur ou Flush x 8
Full x 10
Carré x 20
Quite Flush x 50
Quinte Flush Royale x 100

L’ordre de valeur des cartes, de façon décroissante, est le suivant : As, Roi, Dame, Valet, Dix, Neuf, Huit, Sept, Six, Cinq, Quatre, Trois, Deux, L’As vaut un dans les seules combinaisons de quinte et quinte flush.

Jeux ouvert ou fermé :

Si la main du croupier ne possède pas la combinaison As/Roi ou mieux, il annonce « Pas de jeu » et procède au paiement des seules mises initiales (payées à égalité). Les relances sont libérées sans paiement.

Si en revanche, le croupier possède au minimum la combinaison AS/Roi, le jeu se poursuit. Il compte sa combinaison à celle de chaque joueur, procède au ramassage des chances perdantes et au paiement des mains gagnantes. Ensuite, un nouveau coup s’engage.

Le croupier procède à une opération de mélange et de coupe du jeu de cartes.

Les paiements : Les gagnants qui ont un jeu supérieur à la main du croupier voient leur mise (Ante) payée à égalité et leur relance payée suivant un barème prédéfini (voir le tableau de paiement). Ceux qui ont un jeu inférieur à la main du croupier perdent à la fois leur mise initiale et leur mise de relance.